top of page
Rechercher

Le roi est mort, vive le roi!Reflexions de fin d'année.

Dernière mise à jour : 26 déc. 2023

A quelques jours de l'inévitable saut en 2024 et de la fin toute proche de 2023, l'heure est au bilan. Comme chaque année, on regarde par dessus son épaule et on s'interroge sur le route parcourue tout au long de l'année, quelle avancée? Succès , échecs ou retards?...


Au debut de cet article(le tout premier de mon blog!), mon intention était de parler des bilans annuels, de mon regard sur cette année écoulée, et peut-être donner quelques conseils.

Finalement comme à chaque fois, la vie en a décidé autrement.


Paon blanc symbole de spiritualité et de renaissance

The white peacock

-parce que le paon blanc ça sonne quand même beaucoup moins bien-


Ce matin encore est le parfait exemple de ma vie, ou plutôt mon chemin de vie:

Pour faire bref, nous sommes venus passer les fêtes de Noel en Australie dans la famille de mon compagnon, et ce matin en ce grand jour de mon 51 ème anniversaire(I still can't believe that!!!!), on m'a invité à participer à une course de 5 km pour je ne sais trop quelle occasion-( j'aimerais vous y voir à tenter de suivre toutes les conversations en anglais avec l'accent Australien!!)-bref, moi qui ai toujours détesté courir, j'ai dit oui.

a) Par politesse? Envie d'être acceptée?Je suis tout de même celle pour qui le cher fils et oncle super fun a décidé de partir vivre à des milliers de km en Europe.

Surement, il y a de ça.

b) Parce que depuis notre arrivée, nous passons notre temps à manger et à boire? Ca c'est plus que sur!!!

c) "5 Km?Et pourquoi pas!? Vas- y voir si t'arrives à les faire sans t'arrêter ces 5 km, c'est pas beaucoup 5 Km, 30 mn à un rythme lent, vas-y t'es pas cap!"

d) Ma résolution pour 2024, être encore plus active et aller courir tous les jours?...Naaaaaaaaaaan...quoi que...

-Je vous laisse choisir la réponse :)-

Enfin me voila debout à 6h du matin, en me demandant bien pourquoi il a fallu que je m'impose un nouveau challenge en ce jour béni da ma naissance, où je ferai mieux de retourner au lit où mon compagnon lui, ronfle béatement.

-Ce qui m'emmène à réfléchir à ce qui me fait finalement avancer dans ma vie.

Et en y regardant de plus près cela a toujours été ce que je n'aimais pas faire ou que je trouvais difficile émotionnellement ou physiquement. Cela m'a fait découvrir des qualités chez moi dont je n'avais pas conscience, une certaine force de caractère et il faut l'avouer un profond sentiment de satisfaction voir de fierté après coup.N'est il pas?-

Nous voici donc finalement arrivées au parc, prêtes pour la course! et la première chose que je remarque alors, est un paon blanc, un magnifique paon, complètement blanc(!).

Quelle superbe créature, je n'en avait jamais vu jusqu'à ce jour et pour être honnête je ne savais même pas que cela existé.

Le paon possède une forte identité symbolique, après avoir perdu son plumage à l'entrée de l'hiver, au printemps il voit renaitre son magnifique plumage, il représente le cycle de la naissance, la mort et la renaissance. Il est aussi synonyme de paix, de prospérité et bien sur de beauté.

On lui associait des pouvoir d'immortalité et on pensait sa chair imputréscible. . A travers les ages et les religions, le paon a toujours occupé une place importante.

Le paon blanc lui représente en plus la voie spirituelle, l'éveil.

Il invite à se détacher du passé, à se concentrer sur le présent avoir confiance dans la voie sur laquelle on s'est engagé, dans le christianisme il est associé à Jesus Christ...

Alleluyah!Voila un bien beau signe le jour de mon anniversaire. J'adore les clins d'oeil de l'Univers -

Je suis finalement venue à bout des 5 km, merci par l'aide apportée par les énormes moustiques Australiens (il a bien fallut que j'aille plus vite qu'eux afin de leurs échapper), fatiguée mais ravie de ma participation .

Résultat: 60 sur 120, ce qui, ma foi n'est pas si mal, vu que la dernière fois où j'ai participé à une course à pied, remonte je pense à mes 17 ans. Et vous savez quoi?, j'y ai même pris du plaisir finalement. Cela m'a donné l'occasion d'écouter un podcast tout en courant, d'apprécier la compagnie tranquille et bienveillante des autres joggeurs, les chants des multiples oiseaux tout au long du parcours, et de réfléchir.

Qu'est ce qui me fait avancer? Qu'est ce qui me tient vraiment à coeur?Suis-je vraiment en accord avec moi même?Finalement cette année me dit quoi?

On se pose souvent des limites, basées sur des événements passés, des échecs ou plutôt des non-réussites. On se dit que c'est trop dur, trop tard, on procrastine parce que c'est plus aisé que de tenter l'expérience. On perd l'enthousiasme et la curiosité que l'on avait enfant où tout était aventure et exploration. "Je suis maintenant trop vieux, mon corps se détériore, je n'ai plus la force comme avant, blablabla", pourtant le meilleur moyen de rester jeune est de continuellement se renouveler. Il est maintenant prouvé que le cerveau grace à la neuroplasticité a la capacité de s'adapter et de se régénérer tout au long de notre vie. Et la routine, c'est la petite mort.

Alors si il est normal et sain de douter, il faut parfois savoir se délester de ses a priori et de ses craintes pour s'offrir la possibilité de progresser. Oser pénétrer dans l'inconnu,

et découvrir quelle(s) merveille(s) pourrai(en)t s'y cacher.

Pour ma part, même si je ne suis pas devenue une fan de la course à pied, j'ai décidé d'incorporer au moins un jogging matinal par semaine, de m'offrir ce temps là comme une pause, un temps pour moi, un moment de reflexion dans ma vie(trop) active.

Et si je suis toujours surprise par ce que j'accomplis, il y toujours tellement de resistance au départ, je suis aussi ravie que la petite fille en moi ne peut toujours pas resister au : "t'es pas cap!"

Au revoir 2023, bienvenu 2024.

Alors cap ou pas cap?Qu'en sera t'il pour vous?

Le roi est mort, vive le roi!!!!!







42 vues0 commentaire

コメント


bottom of page